Retour aux actualités

Télésurveillance médicale : 6 bonnes pratiques pour mettre en place un protocole de Dialyse Péritonéale

14 décembre 2018
La Dialyse Péritonéale (DP) pratiquée à domicile impose aux personnes atteintes d’insuffisance rénale un suivi attentif de leurs paramètres physiques et vitaux, qu’ils surveillent par le biais du protocole défini par leur médecin. Dans le cadre de la télésurveillance médicale, l’enregistrement des données de santé se fait par le biais d’une application digitale, toujours selon le protocole mis en place par le néphrologue. L’élaboration de ces questionnaires diffère légèrement de la méthode manuscrite traditionnelle, généralement sous forme de tableau : il convient de privilégier l’expérience utilisateur. Le point sur les bonnes pratiques à suivre afin de mettre en place un protocole de DP efficient pour la télésurveillance médicale.

1- Élaborer des questionnaires efficaces

questionnaire protocole dialyse peritonealeLe succès de la télésurveillance médicale repose en partie sur l’observance et l’assiduité des patients concernés. Aussi, pour que ces derniers s’impliquent pleinement dans cette démarche, il convient de leur proposer des questionnaires suffisamment clairs, pragmatiques et attractifs pour qu’ils ne soient pas découragés d’avance à l’idée de les remplir. En effet, les personnes qui pratiquent la dialyse péritonéale gèrent leur traitement à domicile, la plupart du temps de manière autonome. Ils aspirent donc à se délester au maximum des contraintes médicales pour vivre une vie la plus normale possible.

L’application de télésurveillance médicale peut justement contribuer à rendre le protocole de DP moins contraignant et ainsi faciliter la prise en charge de la maladie. Pour ce faire, il est préférable d’éviter de poser un trop grand nombre de questions à des intervalles trop courts dans la journée. Préférez un questionnaire simple et efficace, allant à l’essentiel.

2- Prêter attention aux unités de mesure

Le protocole de DP doit être défini de manière rigoureuse, en particulier lorsqu’il est mis en place dans le cadre de la télésurveillance médicale. Pour cause, une fois le patient chez lui, il doit pouvoir utiliser l’application de façon fluide et intuitive, sans rencontrer d'embûche ni avoir de doute face à une question.

Prêtez donc attention aux moindres détails, y compris aux unités de mesure ! Elle doivent être cohérentes pour simplifier la saisie des données, mais aussi les calculs réalisés par l’application. Par exemple, si vous demandez le volume des poches en mL, il faudra que cette unité de mesure soit respectée pour l’ensemble des saisies.

3- Proposer différents moyens de saisie

protocole dialyse peritoneale efficaceLes applications de télésurveillance médicale, contrairement aux protocoles classiques réalisés sur papier, permettent l’utilisation d’éléments multimédia, comme les photos. Ces dernières sont très intéressantes dans le cas de la dialyse à domicile car elles permettent aux équipes soignantes d’accéder à une information qualitative et plus facile à interpréter. Cela a généralement pour effet de rassurer le patient.

Ainsi, au lieu de simplement saisir manuellement que la poche drainée est trouble (en ayant l’inquiétude que l’équipe médicale ne prenne pas la pleine mesure de cette information), le patient peut envoyer une photo directement via l’application. Le personnel de santé bénéficiera alors d’une donnée objective et pourra prévoir une action en conséquence.

4- Favoriser l'interactivité

Bien que le traitement des patients en DP permette une certaine souplesse, ils doivent tout de même enregistrer leurs données de santé plusieurs fois par jour. Si les questionnaires sont efficaces, la saisie des constantes est déjà moins contraignante, mais l’idéal est de favoriser l’interactivité entre le patient et la solution de télésurveillance.

Pour cela, vous pouvez par exemple alterner les questions à choix multiples et les champs à remplir par le patient, afin de rendre la saisie moins rébarbative. Ainsi, le patient devient acteur de son parcours de soins et ne remplit pas passivement un questionnaire perçu comme fastidieux.

5- Mettre en avant l’éducation thérapeutique

protocole dp etpLa télésurveillance médicale permet aux patients qui pratiquent la dialyse à domicile de ne pas se sentir isolés ou coupés du corps médical. En effet, elle leur offre un suivi aussi complet que celui des patients qui se rendent chaque semaine en centre de dialyse : messagerie sécurisée pour interagir avec les soignants, téléconsultation en cas de besoin...

Pour qu’ils restent informés sur leur maladie malgré des consultations plus espacées chez le néphrologue, l’application de télésurveillance leur permet également de bénéficier de contenus d’éducation thérapeutique. Avec certaines solutions telles que apTeleCare développée par Tmm Software, il est même possible d’envoyer des questionnaires aux patients pour vérifier qu’ils aient bien assimilé leur protocole de soins par exemple.

6- Mettre en place un agenda

Autre fonction plébiscitée par les patients suivis à distance : l’agenda. Celui-ci permet de les guider dans leur suivi quotidien et plus largement dans leur parcours de soins.

De plus, le fait de proposer un agenda directement dans l’application de télésurveillance médicale est rassurant pour les patients. Ils peuvent ainsi le consulter à tout moment pour savoir où ils en sont dans leur traitement.



Nous vous conseillons de prendre en compte ces quelques bonnes pratiques lorsque vous choisissez votre solution de télésurveillance médicale : toutes ne permettent pas de les respecter ! Pour en savoir plus sur notre application apTeleCare, n’hésitez pas à nous contacter.