Retour aux actualités

Insuffisance rénale et télésurveillance médicale : à quoi ressemble le quotidien des patients ?

21 décembre 2018
Depuis quelques années, de nombreuses études démontrent que la télémédecine améliore les prises en charge et la qualité de vie des patients atteints d’insuffisance rénale. En tant que directeur de centre de dialyse, ces enjeux font partie de vos préoccupations de tous les jours. Pour comprendre en quoi le confort de vie et le parcours de soins des patients relevant d’un traitement par dialyse péritonéale sont améliorés, nous vous proposons un aperçu de leur quotidien.

Une prise en charge améliorée



prise en charge dialyseLorsque le patient réalise ses séances de dialyse en centre, il voit (théoriquement) son médecin quotidiennement, et bénéficie donc d’un suivi médical en “temps réel”. S’il effectue ses séances en unité de dialyse médicalisée (UDM), le patient consulte son médecin environ une fois par semaine pour vérifier la stabilité de son état de santé. En revanche, dans le cas de la dialyse à domicile, les consultations avec le médecin sont beaucoup plus espacées, ce qui peut être source de stress pour le patient. Une solution comme apTeleCare permet un suivi continu, malgré la diminution des rendez-vous en présentiel avec le néphrologue. En effet, grâce à la télésurveillance, le médecin suit l’état de santé de son patient à mesure que celui-ci enregistre ses constantes et il est informé si les données sont anormales. De quoi rassurer le patient et lui éviter de se sentir esseulé.

De plus, des contenus d’éducation thérapeutique (ETP) sont mis à disposition du patient à travers l’application afin de l’aider à apprivoiser sa maladie pour mieux la vivre au quotidien. Le patient est ainsi directement impliqué dans son parcours de soins, dont il devient acteur. Mieux informé et actif dans la prise en charge de sa maladie, il gagne en confort de vie et en sérénité.

L’enregistrement des données de santé liées à une séance de dialyse



Lorsque le patient est suivi à l’aide d’une application de télésurveillance médicale, son protocole de DP est digitalisé. Au lieu de remplir un carnet lors de chaque séance de dialyse, il enregistre donc ses données de santé directement dans l’application. Cette pratique présente de nombreux avantages.

D’abord, elle permet de proposer au patient des questionnaires journaliers plus interactifs, élément appréciable pour lui en sachant qu’il subit un traitement contraignant imposant un suivi médical très strict. Ensuite, le protocole est adapté au patient selon les préconisations de son néphrologue : de cette façon, le patient reçoit une notification dans le cas où les informations saisies atteignent les seuils d’alerte définis au moment de la création du protocole (poids, tension, etc.). Celle-ci est envoyée au néphrologue simultanément : le patient n’a pas besoin de téléphoner ou d’attendre le prochain rendez-vous fixé pour pouvoir discuter de ses paramètres de santé. Il est possible de le faire directement à l’issue de la séance de dialyse, sans se déplacer, via la messagerie de l’application. Enfin, toutes les données sont sauvegardées de façon sécurisée et peuvent être consolidées afin de générer des statistiques sur une période donnée (et ainsi rendre les consultations plus efficaces).

En cas d’anomalie dans les constantes saisies



Si une anomalie est détectée durant une séance de dialyse (valeur sortant du seuil de normalité), l’application génère une alerte automatique au professionnel de santé. Bien souvent, ce sont les infirmiers qui gèrent ces informations, qu’ils transmettent seulement en cas d’urgence au néphrologue pour que ce dernier puisse analyser la situation et décider d’une action.

En dehors de ces alertes automatiques, le patient peut également envoyer les informations qu’il juge nécessaires via l’onglet “événement” ou la messagerie sécurisée de l’application. Les équipes médicales accèdent à ces données, confirment ou non qu’il s’agit d’un sujet d’inquiétude et agissent en fonction (ajustement du traitement, organisation d’une consultation…).

La communication avec les équipes soignantes



La communication entre les professionnels de santé et le patient ne se limite pas à la gestion des urgences. Bien au contraire, les applications de télésurveillance visent à renforcer le lien soignant-soigné en offrant la possibilité aux deux parties d’interagir en toute simplicité via la messagerie sécurisée.

Les solutions telles qu’apTeleCare assurent ainsi un échange continu entre le patient et les différents professionnels de santé qui le suivent afin de coordonner son parcours de soins, ajuster ses protocoles médicaux facilement ou encore pratiquer la téléconsultation… En bref, l’accompagner efficacement dans son quotidien, sans impacter son organisation.